Devenir/être une famille adoptive


Devenir/être une famille adoptive : questions-réponses

Henri, première rencontre avec ses grands-parents.
Extrait du film « Adopte-moi » de Gilles de Maistre

 

Devenir ou être une famille adoptive convoque l’individuel, le générationnel, le social. Quand un enfant entre dans une famille par adoption, il crée, s’il est le premier, des parents, des grands-parents, des oncles et des tantes, des frères et des sœurs, des cousins, par adoption.

• Il va lui falloir s’inscrire dans la généalogie familiale, entrer dans une filiation, s’affilier. Il reviendra à la famille de l’accueillir, de lui faire une place, en intégrant son histoire, son passé, même si elle n’en sait rien, ce qu’il est déjà en tant que petite personne.

• Viennent alors les questions, dites ou non-dites, mais toutes légitimes, dans la mesure ou l’on se trouve face à l’inconnu, face à un inconnu.

• Comment raconter l’histoire de cet enfant, doit-on la raconter, à qui et comment, et surtout, pourquoi ?

• Cet enfant, a-t-il des besoins particuliers, comment y répondre ?

• Quelle est la part de l’inné et de l’acquis ?

• Que faire avec la question des origines ?

Toutes ces questions et d’autres encore sont abordées au cours de cet atelier en fonction des demandes de chacun. Des repères et des clefs, pour comprendre, sont proposés par les intervenants.

Deux Ateliers de 2h, soit 4 heures, animés par :

Dr M-O Pérouse de Montclos accompagnée par le Dr Fanny Cohen Herlem

  1. Adoption internationale et construction des liens affectifs entre parents et enfant.

Dr Fanny Cohen Herlem accompagnée par le Dr M-O Pérouse de Montclos

2. Devenir une famille adoptive c’est répondre aux besoins de son enfant et l’inscrire dans sa filiation.